Browse By

République / Belles-Manières STOP aux décisions unilatérales

M. Digeon confirme qu’il se moque de l’avis des Montargois

Nous venons de découvrir les termes exacts de l’appel d’offres public lancé par la mairie en avril 2020 sur le réaménagement de la place de la République et du boulevard des Belles Manières.

Le boulevard des Belles Manières va être entièrement réaménagé

Les plans de l’appel d’offres :

Vous pouvez consulter les projets (très techniques) dans les documents ci-contre :

Nos remarques :

L’information donnée aux élus est quasi inexistante

Lors du conseil municipal du 11 mai 2019, aucun plan n’a été présenté, aucune étude.
Quel élu a voté en connaissance de cause ?

Point 8 du conseil muncipal du 11 mai 2020 : Les travaux République Belles Manières
l’information donnée aux élus est quasi-inexistante
  • le projet du cabinet URBICUS a bel et bien été rendu. Contrairement à ce qu’a déclaré M. le Maire lors du conseil municipal exceptionnel du 11 mai 2020
  • les deux alignements d’arbres vont être coupés, alors que la dernière réunion publique sur le sujet (9 septembre 2019) laissait ouverte la possibilité de garder un alignement d’arbres (le plus récent, proche du bras d’eau, le moins impacté par les travaux)

  • le projet sera très coûteux. Il y aura des pavés partout. On dépassera probablement les 7 millions d’euros. Contrairement à ce qu’a déclaré oralement M. Digeon à un des conseillers de la Liste Citoyenne.

Au moins un commerce risque de fermer

Les pavés ne tiendront pas ou bien un commerce devra fermer.

le carrefour entre le boulevard des Belles Manières et l’allée Gérard Bouche sera abondamment pavée.


Regardez bien sur le plan : le carrefour entre le boulevard des Belles Manières et l’allée Gérard Bouche sera abondamment pavée.


Les règles de l’art sont pourtant connues : 3 semaines de séchage sont nécessaires sans aucun passage de véhicule pour maintenir en place les pavés.

Ou bien on coupe la circulation 3 semaines et le marchand de légumes arrête de travailler là pendant un mois, ou bien on devra renoncer aux pavés.

M. Digeon est têtu, mais les faits aussi : les Montargois présents depuis 20 ans se rappellent les pavés au Pâtis sur la chaussée qu’il a fallu refaire une deuxième fois, puis finalement remplacer par du goudron. Et il y a bien d’autres endroits où la même erreur a été faite. Vraiment, M. Digeon est-il compétent sur ce sujet ????

Points d’apport volontaires
devant l’église

Il y aura bien des « Points d’apport volontaires »
dans un lieu qui est :
“censé attirer des touristes !”

C’est logique,
il y en a bien déjà à côté de l’église
qui a été rénovée pour, entre autres, attirer des touristes.


Problèmes d’accessibilités prévisibles

Il n’y aura pas d’accès piétons faciles pour les habitants de la rue Raymond Laforge et de la rue du Moulin à Tan.

Ils continueront de marcher sur la chaussée s’ils ont poussette, valise, béquilles…

Les personnes âgées qui iront à la radiologie devront bien vérifier qu’il n’y a pas de bus avant de s’engager…

le monde d’avant continue !

L’avis des habitants n’est pas pris en compte


La concertation faite avec les riverains le 23 septembre 2019 par les Citoyens du Montargois n’aura servi à rien.

M. Digeon est constant : il ne tient pas parole, y compris quand il dit ou laisse entendre qu’il va demander l’avis des Montargois.

Sachez-le avant d’aller voter pour lui.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Share This